Retour
MÉMOIRES DE PIERRES

AIX-NOULETTE

Durant toute la durée de la première Guerre Mondiale, Aix-Noulette est aux abords immédiat de la ligne de front. Les Allemands l’occupent une journée au début 1915. Totalement évacuée, elle sert de premier poste de secours aux Français et la Croix-Rouge s’installe dans la malterie (ruelle du Caté).

Monument aux morts


Localisation : En face de l’église

Conflits commémorés : 1914-1918, 1939-1945, Indochine

Marbrier : Emile LEROY, marbrier (Béthune)

Date d'inauguration :  dimanche 11 juin 1922, en présence du sous-préfet de Béthune, M. STIRN. Des discours furent prononcés par M. Musart, ancien maire, M. Flour, maire, M. Dieu, président de l'union fraternelle, M. Leroy, au nom de l'Union des anciens combattants et par le sous-préfet. Monument restauré en 2007.


Texte de l'épitaphe :

La commune d’Aix-Noulette à ses enfants
Citation de la commune d’Aix-Noulette à l’ordre des armées
Bombardée par canons et avions a fait preuve
D’une superbe vaillance et d’une patriotique fermeté
Malgré le nombre élevé de victimes dans sa population
Et les dommages qu’elle a subie. A bien mérité de la nation.
                        J.O. du 28 Septembre 1920


Matériaux employés : Granit de Soignies, le Poilu est en bronze

Dimensions du monument : Hauteur totale de 4,57 mètres

Descriptif  du monument : Un Poilu "On ne passe pas"
 monument aux morts d'Aix-Noulette    
Le monument avant restauration


Coût et financement :
14.500 francs. Un crédit de 6.000 francs fut contracté par la municipalité, le reste de la somme fut amené par souscription.


  
Aix-Noulette le monument restauré
Le poilu après la restauration du monument en 2007
a attrapé une étrange couleur
Aix-Noulette
La population ayant protesté contre un vert inaproprié, le Poilu
d'Aix-Noulette retrouve en 2008 une couleur bleu... On reste loin de la bonne couleur, mais on se rapproche

La restauration du monument aux morts d'Aix-Noulette, réalisé en 2007, pose quelques questions sur la manière de rafraîchir les monuments aux morts qui en ont bien besoin en ce début de XXIe siècle. Outre la colorisation, qui est à la mode lorsqu'il s'agit de restauré les statues usées par le temps (que dire de ce vert qui fait plus penser à l'ennemi d'hier! Heureusement, l'émoi de la population a amené à revoir cette couleur pour un bleu... criard), il y a le problème plus sérieux de la restauration de la liste des noms des victimes qu'honore le monument. M. Thadée Szalamacha, fidèle contributeur du site, avait particulièrement étudié la liste du monument avant sa restauration et l'a comparé avec les noms présents sur les nouvelles plaques. Si des noms ont été ajoutés (cela peut s'expliquer par des oublis en 1922 ou par des reconnaissances tardives), on explique plus difficilement que certains n'apparaissent plus. On trouvera ci-dessous une liste comparée avant restauration et après restauration, dressée par Thadée Szalmacha, qui laisse apparaître les différences :

Liste des noms inscrits sur le Monument (avant sa rénovation) :

Guerre 1914-1918
Victimes militaires
[non précisé sur le monument] :
ALEXANDRE François
BACKER Jérémie
BARLET Jules Pierre Joseph
BAUDOUX Charles
BERCHE Joseph
BERTOUX Joseph
BIENCOURT Denis
BIENCOURT Julien
CANESSE Jean
CARIN Henri
CARIN Victor
CARPENTIER Fernand
CARRE Emmanuel
CAZIER André
CHAVATTE Pierre
CLAY Alexandre
CORNET Emile
CROQUEFER Alphonse
CROQUEFER Aristide
CROQUEFER Marcel
DAMBRINE Philippe
DAMBRINE Victor
DAMBROUCK Victor
DEGUFFROY Alexandre
DEGUFFROY Ferdinand
DEGUFFROY Jules
DELILLE Octave
DESFONTAINES Oscar
DEVIENNE Célestin
DEVIENNE Louis
DIEU Charles
DIEU Narbus
DIEVAL Georges
DUCHATELET Louis
DUMINIL Henri
DUNAT François
DUNAT Louis
DUSAUTOIR François
FAUQUETTE Raymond
FOUQUELLE Louis
FRUCHART Georges
GAYANT Désiré
GAYANT Louis
GILBERT Paul
GOGNEAUX Constant
GUEFFROY François
GUILBERT François
GUILLEMANT Georges
LABALETTE Maurice
LEGRAND François
LELEU Désiré
LEROUX Ludovic
LESIMON Paul
LESUR Gustave
LHERBIER Augustin
LHERMITE Ernest
LHERMITE François
LHERMITE Joseph
MANIEZ Louis
MEURILLON Eugène
MULLET Paul
PAPIN Jules
PINARD Alexandre
PINARD Kléber
PLOUVIEZ Lucien
POIRRIER Albert
PRUVOT Valéry
ROUSSEL Arthur
SCHULLER Fernand
WATELLIER Jules Philippe
WECK Alphonse
GEORGES Marcel

Victimes civiles :
LHERMITTE Joseph
DUPUIS Fleury
ANSART Alcide
BRIQUET Henri
DEVIENNE Alexis
WAVELET Eugène
GRONIER Nicolas
DESFACHELLES Victor
DELAY Léonce
MERCIER Henri
CARON Catherine
DEVIENNE Maria
PLANQUETTE Alfred
CLÉMENT Elise
BEAUCOURT Léopoldine
CARON Elisa
CARON Elise
CARON Joséphine
CARON Jeanne
DEHAUDT Marie
LEFELLE Maria
CAILLERET Louis
PINARD Alfred
CLÉMENT Clodomir
LEROUX Louis
TRIQUET Antoine
POUCHAIN Marie
DEVIENNE Auguste


Guerre 1939-1945 :
Morts au champ d'honneur :
ANSART Martial
DELSAUT René
SOILLE René
Morts pour la France :
CHATELAIN Aimé
LANTOINE René

Victimes civiles :
BACHELET Marie-Carmel
LEROY Paul


Guerre d’Indochine
WARYWODA Jean 1953

Morts au service de la France
LANNOY Joseph 1965   
THULLIER Bernard


Liste des noms inscrits sur le Monument (après sa rénovation) :

Guerre 1914-1918
Victimes militaires
[non précisé sur le monument] :

ALEXANDRE François
BACKER Jérémie
BARLET Jules
BAUDOUX Charles
BERCHE Joseph
BERTOUX Joseph
BIENCOURT Denis
BIENCOURT Julien
CANESSE Jean
CARIN Henri
CARIN Victor
CARPENTIER Fernand
CARRE Emmanuel
CAZIER André
CHAVATTE Pierre
CLAY Alexandre
CORNET Émile
CROQUEFER Alphonse
CROQUEFER Aristide
CROQUEFER Marcel
DAMBRINE Philippe
DAMBRINE Victor
DAMBROUCK Victor
DEGUFFROY Alexandre
DEGUFFROY Ferdinand
DEGUFFROY Jules
DELILLE Octave
DESFONTAINE Oscar
DEVIENNE Célestin
DEVIENNE Louis
DIEU Charles
DIEU Narbus
DIEVAL Georges
DUCHATELET Louis
DUMINIL Henri
DUNAT François
DUNAT Louis
DUSAUTOIR François
FAUQUETTE Raymond
FOUQUELLE Louis
FRUCHART Georges
GAYANT Désiré
GAYANT Louis
GILBERT Paul
GOGNEAU Constant
GRONIER Nicolas *
GUEFFROY François
GUILBERT François
GUILLEMANT Georges
LABALETTE Maurice
LEGRAND François
LELEU Désiré
LEROUX Ludovic
LESIMON Paul
LESUR Gustave
LHERBIER Augustin
LHERMITTE François
LHERMITTE Joseph
MANIEZ Nicolas
MEURILLON Eugène
MULLET Paul
PAPIN Jules
PINARD Alexandre
PINARD Kléber
PLOUVIEZ Lucien
POIRRIER Albert
PRUVOT Valéry
ROUSSEL Arthur
SCHULLER Fernand
WATELLIER Jules
WECK Alphonse
GEORGES Marcel
*Après rénovation du monument
- GRONIER Nicolas a été ajouté, il est passé de victime civile à victime militaire
- LHERMITTE Ernest a disparu de la liste des victimes


Victimes civiles :
ANSART Alcide
BEAUCOURT Léopoldine
BERT René**
BRIQUET Henri
CAILLIERET Louis
CARON Catherine
CARON Elisa
DEHAUDT Marie
DELAY Léonce
DESFACHELLES Victor
DEVIENNE Alexis
DEVIENNE Auguste
DEVIENNE Maria
DUPUIS Fleury
LEFELLE Maria
LEROUX Louis
LHERMITTE Joseph
PINARD Alfred
PLANQUETTE Alfred
POUCHAIN Marie
POUCHAIN Olivier**
TRIQUET Antoine
WAVELET Eugène
MERCIER Henri
CARON Jeanne
CARON Joséphine
CARON Elise
CLÉMENT Clodomir
CLÉMENT Elise

** Ces 2 noms ont été ajoutés après rénovation du monument


Guerre 1939-1945 :
    Victimes militaires [non précisé sur le monument] :
SOILLE René*
CAYET François***
LANTOINE René**
DELSAUT René*
ANSART Martial*
CHATELAIN Aimé**
Précisions disparues après rénovation
* Morts au champ d’Honneur
** Morts pour la France
***Ajouté après rénovation


    Victimes civiles :
LEROY Paul
BACHELET Marie-Carmel

Guerre d'Indochine :
WARYWODA Jean
THULLIER Bernard
LANNOY Joseph
                                                               Rappel des inscriptions avant rénovation du monument
                                                              Guerre d’Indochine
                                                              WARYWODA Jean 1953
                                                              Morts au service de la France
                                                              LANNOY Joseph 1965   
                                                              THULLIER Bernard




Les autres lieux de mémoire de la commune


       - Monument au 158e RI 

       - Borne de grés marquant l’endroit où le sous-lieutenant J. LEON a été tué le 26 mai 1915

       - Plaque en hommage aux morts de la paroisse

       - Monument au Lieutenant J. DEFRASSE du 174e RI tombé le 16 juin 1915 lors de l’assaut de la Tranchée des Saules

       - Bois de Noulette British Cemetery (lieu-dit Bois Mellier. Superficie : 1167 m2). Ce cimetière était utilisé par les unités d’ambulance de l’armée britannique entre avril et mai 1917 (131 tombes). Le cimetière a été d'abord nommé Bois de Noulette New Cemetery.

       - Aix-Noulette Communal Cemetery. Cinq tombes de soldats britanniques.

       - Aix-Noulette Communal Cemetery Extension (lieu-dit Chemin et Ruisseau de Bully. Superficie : 5203 m2). Le cimetière a d’abord été utilisé par les troupes françaises vers 1915, par la suite il fut utilisé par les 1st et 2nd divisions britanniques à partir de février 1916, avant d’être utilisé par les unités combattantes et médicales jusqu’en octobre 1918. A la fin de la guerre, on y regroupa des corps des champs de bataille de l’Est. Aujourd'hui, 1.251 soldats y reposent dont 502 français, 492 canadiens et 257 britanniques. 

      - « Tranchées de Meknes » Cemetery (chemin vicinal n°1 d'Angres, lieu-dit Carbonnière. Superficie : 1894 m2), ainsi dénommée en hommage au corps expéditionnaire marocain (et à la ville de Mekinez). (131 tombes). Le cimetière a été ouvert par les troupes françaises en mai 1915, puis utilisé par les unités britanniques à partir de février 1916. On le désigna successivement sous différents noms : Pioneer Point, Mechanics Trench ou encore Corons d'Aix. On y trouve également les tombes de 171 français et 2 Allemands.

       - Un square porte le nom de "19 mars 1962" en mémoire de la fin de la guerre en Afrique du Nord



Sources :
- Commonwealth war graves commission
- Service départemental de l'Office national des anciens combattants

- Photographie du monument aux morts avant restauration par Serge Pacheka ; après restauration par Thadée Szalamacha
- Listes des noms inscrits sur le monument par Thadée Szalamacha
- Pour la cérémonie d'inauguration, voir le journal l'Avenir de Lens du 15 juin 1922


Si il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources