Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

COMMEMORATION DU 90ème ANNIVERSAIRE
DE LA BATAILLE D'ARRAS




Le 90e anniversaire de la bataille d’Arras en 2007 a donné lieu à un programme commémoratif d’importance et de qualité du 7 au 9 avril, auquel s’associèrent de nombreuses communes du pays d’Artois . Les principales manifestations furent l’inauguration du monument restauré de Vimy, en présence de la reine Elisabeth II, le défilé des troupes canadiennes dans la ville d’Arras, et la participation de près de 10000 volontaires pour retracer la ligne de front d’une vingtaine de kilomètres à l’aide de flambeaux. Il faut également ajouter plusieurs expositions, projections et pièces de théâtre.

Voici un petit résumé des différentes manifestations :

Samedi 7 avril :
- Commune d’Agny, hommage au poète anglais THOMAS Philip-Edward, tué le 9 avril 1917, second lieutenant au Royal Garrison Artillery, enterré au cimetière militaire (Agny Military Cemetery)
- Thélus, inauguration de la nouvelle dénomination de la RN17 qui devient Avenue des Artilleurs Canadiens

Dimanche 8 avril :
- Arras, Inauguration du monument à la mémoire des sapeurs Néo-Zélandais ;
             Droit de cité des troupes Canadiennes (baïonnettes au canon, drapeaux déployés et tambours battants, trois cents soldats canadiens défilent en musique dans les rues. Une tradition militaire britannique exceptionnelle, telle une permission accordée à un régiment étranger. Elle s’articule autour d’un cérémonial codifié entre le commandant des forces, dans le cas présent le lieutenant-général Leslie (chef d’état-major de l’armée de terre), et le maire, Jean-Marie Vanlerenberghe. Voici donc que l’officier se présente devant l’imposante porte de bois de six mètres (fabriquée par les compagnons du tour de France d’Arras) et dressée place des Héros. Il frappe. De l’autre côté, le chef de la police municipale vient ouvrir et conduit le général jusqu’au maire, à qui il formule sa demande de droit de cité. Le premier magistrat, avant de laisser les soldats fouler le sol de sa ville, inspecte les troupes pour s’assurer qu’elles ne sont pas belliqueuses. La chose étant entendue, les deux interlocuteurs paraphent un parchemin et le défilé militaire peut s’ébranler. À sa suite, dix-sept groupes civils, dont des harmonies. Devant une foule, que l’on attend massée tout au long du parcours, agitant conjointement drapeaux français et canadiens) ; mise en lumière du cimetière britannique (Faubourg d’Amiens).

Lundi 9 avril :
- Vimy, Inauguration du monument Canadien restauré

Quelques photographies du Droit de Cité des troupes Canadiennes, le dimanche 8 avril 2007 :

Arrivée des troupes canadiennes
Arrivée des troupes Canadiennes, musique en tête
L'artillerie
L'Artillerie
Les cornemuses
Les cornemuses
Demande de Droit de Cité
Le commandement canadien frappe à la porte
L'entrée sous la porte
Le droit d'entrée est accordée, les troupes entrent





Sources :
-





Si il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources