Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

BANCOURT

            Commune titulaire de la croix de gu
erre 14-18 (23 septembre 1920)


Monument aux morts

Décision du conseil municipal du 13 mars 1930
Autorisation préfectorale du 16 avril 1930



Emplacement : Monument déplacé en 1993 (inauguration officielle de la nouvelle place du village le 14 juillet. Les principaux travaux du monument ont été réalisés par Georges Boursin)

Conflits commémorés : 1914-1918, 1939-1945

Marbrier : Polard (Le Quinconce-Péronne, Somme)

Texte de l'épitaphe :

Aux enfants de Bancourt
morts pour la France

Matériaux : Granit de Soignies. Le poilu est fourni par la maison Burenne à Paris. réception définitive des travaux le 3 mai 1930

Liste des noms inscrits au monument aux morts :
Morts pour la France :
1914 :
PINCHON Arthur
1915 : PETIT Amour
PETIT Arthur
SELLIER François
1916 : COMPAGNON Alfred
1918 : LEVEQUE Alfred
BOUCHEZ Pierre
TRUFFET Jean

Victimes civiles :
BOUCHEZ Eugène
PEUGNIER Arnould
MOREL Oscar
MOREL Joseph 




Monument aux morts de bancourt

Bancourt avait été le théâtre d ‘engagement militaire en janvier 1871. En mars 1917, le village est occupé par les troupes britanniques pour être perdu au profit de l’ennemi en mars 1918. Reprit par la New Zealand division (en particulier le 2ème bataillon d’Auckland) le 30 août 1918.


Les autres lieux de mémoire de la commune


Bancourt British Cemetery (2 436 corps 14-18) (lieud-dit le Grand Droit. Superficie : 7408 m2). Le cimetière a été créé par la New Zealand Division en septembre 1918. Après l’Armistice y furent regroupées des tombes dispersées dans le secteur. La majorité des tombes concernent des soldats tombés durant les hiver 1916-1917.

Bancourt communal cemetery. Contient les tombes de 6 officiers du Royal Flying Corps enterré par les Allemands à l’automne 1916, et 1 soldat de Nouvelle-Zélande tombé en septembre 1918. Un mémorial rend hommage à un soldat australien, enterré dans ce cimetière en avril 1917, dont la tombe a été détruite lors d’un bombardement.



Sources :
- Mairie de Bancourt
- Commonwealth war graves commission
- Photographie prise en juin 2005
- Pour le déplacement du monument aux morts, voir la Voix du Nord du 18-19 juillet 1993
- Archives départementales du Pas-de-Calais 2 O 602/2 et registres matricules militaires classes 1902-1909
- Site internet Mémoire des Hommes






S'il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources


Bancourt
Liste consolidée
Morts pour la France :
1914 :

PINCHON Arthur (Arthur-Jean-Baptiste-Joseph. Né le 20/03/1890 à Frémicourt. Soldat de 2ème classe au 1er régiment d’infanterie, matricule 290, recrutement Arras. Mort pour la France le 07/09/1914 à Montmirail (Marne), tué à l’ennemi)

1915 :
PETIT Amour (François-Louis-Amour-Joseph. Né le 11/03/1889 à Bancourt. Soldat de 2ème classe au 72e régiment d’infanterie 6e compagnie, matricule 1148, recrutement Arras. Mort pour la France le 05/03/1915 à Mesnil-les-Hurlus (Marne), tué à l’ennemi) [(fils de Magloire et d’Estelle Cotelle ; profession de cultivateur. Incorporé au 79e RI le 05/10/1910, passé dans la réserve de l’armée active le 01/10/1912 ; rappelé à l’activité le 2e jour de la mobilisation au 72e RI, parti aux armées le 05/08/1914, blessé d’une balle au mollet le 08/09/1914 à Maurupt, rentré au dépôt le 20/11/1914, parti en renfort le 27/11/1914 ; décès confirmé par jugement déclaratif du tribunal d’Arras le 27/07/1921 ; domicilié à Bancourt ; degré d’instruction : 3)]

PETIT Arthur (Arthur-Louis-Joseph. Né le 06/10/1894 à Bancourt. Soldat de 2ème classe au 127e régiment d’infanterie, matricule 358, recrutement Arras. Mort pour la France le 06/12/1915 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), hôpital temporaire 9, blessures)

SELLIER François (François-Joachin-Joseph. Né le 03/01/1880 à Bancourt. Soldat de 2ème classe au 233e régiment d’infanterie, matricule 113, recrutement Arras. Mort pour la France le 14/06/1915 à Mailly-Maillet (Somme), tué à l’ennemi)

1916 :
COMPAGNON Alfred (Alfred-Jean-Joseph. Né le 19/06/1877 à Bancourt. Soldat de 2ème classe au 5e régiment d’infanterie territoriale, matricule 582, recrutement Arras. Mort pour la France le 11/06/1916 à Fleury (Meuse), tué à l’ennemi) [transcription de l’acte à Arras le 22/10/1916]

1918 :
LEVEQUE Alfred (Né le 10/09/1888 à Bancourt. Soldat de 2ème classe au 412e régiment d’infanterie, matricule 228, recrutement Arras. Mort pour la France le 12/06/1918 à Catenoy (Oise), ambulance 13/16 SP 231, blessures) [(fils d’Alfred et de Sidonie Mercier ; profession d’ouvrier agricole. Ajourné en 1909, service auxiliaire en 1910 pour faiblesse musculaire.  Incorporé au 27e RA le 04/10/1910, passé au 41e RA le 01/01/1911, maintenu dans le service auxiliaire pour sa 2e année de service, passé dans la réserve d’active le 01/10/1912 ; reconnu apte au service armé le 11/11/1914 par la commission spéciale de réforme d’Angers ; rappelé à l’activité le 7e jour de la mobilisation au 3e génie, passé au 33e RI le 03/01/1915, au 96e RI le 21/03/1915, blessé par bombe à la hanche gauche le 17/08/1915, évacué blessé le 04/08/1916, rentré au dépôt le 28/10/1916, passé au 412e RI le 18/03/1917 ; citation à l’ordre du régiment du 03/09/1917 : « mitrailleur d’élite employé comme agent de liaison au cours de l’attaque du 20 au 25 août 1917, s’est acquitté de sa mission avec un zèle et un dévouement --», croix de guerre avec étoile de bronze, décoré de la médaille militaire le 05/08/1919 ; domicilié à Bancourt ; degré d’instruction : 3)]

BOUCHEZ Pierre (Pierre-Alphonse-François-Joseph. Né le 27/01/1889 à Bancourt. Soldat de 2ème classe au 4e régiment de cuirassiers, matricule 1130, recrutement Arras. Mort pour la France le 24/10/1918 à Sainte-Ménehould (Marne), jugement déclaratif de Valenciennes du 02/06/1921, disparu) [(fils d’Eugène et de Marie Belle ; profession de cultivateur. Incorporé au 4e cuirassiers le 01/10/1910 ; citation à l’ordre du régiment n°83 : « pourvoyeur de FM le 09/06/1918 s’est dépensé avec sang-froid et dévouement pour assurer l’approvisionnement de son tireur », croix de guerre ; domicilié à Bancourt, Condé (rue de l’Escaut) ; degré d’instruction : 3)]

TRUFFET Jean (Jean-André-Joseph. Né le 30/11/1894 à Bancourt. Brigadier au 4e régiment de hussards, matricule 377, recrutement Arras. Mort pour la France le 21/07/1918 à Royaumont (Seine-et-Oise), hôpital auxiliaire 301, blessures)