Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

BELLONNE
           
           Commune titulaire de la croix de guerre 14-18 (23 septembre 1920)


Monument aux morts

 Conflits commémorés :  1914-1918, 1939-1945

Texte de l'épitaphe :

BELLONNE
A ses enfants morts pour la France

Descriptif , Coût et financement : C'est le calvaire qui porte la plaque commémorative des victimes de guerre. Après la première guerre mondiale, le calvaire a été reconstruit pour un coût de 2.741 francs. Une rénovation complète du monument a été effectuée en 1999 (sablage et rejointoiement, remplacement de la croix par une croix en granite du Tarn)

Liste des noms inscrits au monument aux morts
PLON Antoine (14/09/1914)
MASCLEF Alfred (15/03/1915)
LECLERCQ Louis (29/09/1915)
STIENNE Alfred (01/10/1919)

Victimes civiles 1939-1945 :
LEDRU Henri
BRISSE Ambroise


Voici comment le journal le Courrier du Pas-de-Calais rapporte l'inauguration du monument aux morts de Bellonne dans son édition du jeudi 28 septembre 1922

La commune de Bellonne s’est surpassée, dimanche dernier, en inaugurant un nouveau calvaire et le monument aux morts de la grande guerre. Malgré un temps impossible, la cérémonie fut très bien réussie, au milieu d’une foule considérable pour une petite localité comme Bellonne. Presque toute la population de Noyelles et Gouy se trouvait réunie pour la circonstance.
Sous l’impulsion méthodique de M. l’abbé Pilate, vicaire bénévole de Bellonne, et avec le charitable concours de l’honorable famille A. Caron, un cortège magnifique précédait le char du Christ. On avait fait appel au zèle généreux des villages voisins. Le cortège comprenait de nombreux groupes costumés, de toute beauté chacun ; sociétés de musique et de gymnastique, trompettes de cavalerie, groupe de l’AJC du Nord et du Pas-de-Calais, le conseil municipal et le clergé. Après avoir parcouru deux fois l’unique rue du village, on fit le si touchant appel aux morts ; chaque fois, un enfant costumé, apportait au pied du monument une belle gerbe de fleurs, et baisait respectueusement le nom du héros gravé sur le marbre blanc. Alors commença l’impressionnante série de discours. M. l’abbé Pilate expliqua éloquemment cette belle devise : Liberté, égalité, fraternité. M. Hyacinthe Stienne, maire de Bellonne, nous dit en termes vibrants des paroles très écoutées et fort applaudies. M. le commandant Devos, représentant le général, très ému lui-même, toucha les cœurs de toute l’assistance. M. le capitaine du 101e, avec la fougue de sa belle jeunesse, exalta l’héroïsme des poilus et en un style plein de flamme, nous exhorta à imiter le courage et l’union des soldats morts au champ d’honneur. M. le vicaire général Pollart, représentant Mgr Julien, empêché, félicita et remercia toute l’assistance avec la délicatesse et le tact qui lui sont familiers. Avec une joie bien visible, les habitants de Noyelles entendirent nommer bénéficier de 1er classe M. l’abbé Tanfin, leur bon et si dévoué curé depuis 41 ans. Après la cérémonie, dans une pâture de Mme A. Caron fut donné un concert, par les trompettes de cavalerie et la musique de Vitry, puis des exercices et mouvements par la Française, société de gymnastique de Sin-le-Noble, et par l’Etoile, école de préparation militaire de Douai. Bellonne a vécu une journée inoubliable.




Sources :
- Mairie de Bellonne
- Site internet Mémoire des Hommes
- Arch. départ. du Pas-de-Calais, registre matricule militaire classes 1902-1909






S'il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources

Bellonne
Liste consolidée
PLON Antoine (14/09/1914) (Né le 07/03/1884 à Sailly-en-Ostrevent. Soldat de 2ème classe au 233e régiment d’infanterie, matricule 585, recrutement Arras. Mort pour la France le 14/09/1914 à l’hôpital temporaire 3 de Guéret (Creuse), blessures (tétanos)) [transcription à Sailly-en-Ostrevent le 15/09/1914] [(fils de Martin et de Céline Sylvain, domiciliés à Sailly-en-Ostrevent ; profession d’ouvrier d’usine ; incorporé le 09/10/1905 au 155e RI ; rappelé à l’activité le 3e jour de la mobilisation au 33e RI, évacué blessé le 10/09/1914 ; domicilié à Bellonne ; degré d’instruction : 0)]

MASCLEF Alfred (15/03/1915) (Né le 15/07/1893 à Inchy-en-Artois. Soldat de 2ème classe au 127e régiment d’infanterie 4e compagnie, matricule 598, recrutement Arras. Mort pour la France le 16/05/1915 (Marne), maladie (fièvre typhoïde))

LECLERCQ Louis (29/09/1915) (Né le 01/10/1894 à Bellonne. Soldat de 2ème classe au 317e régiment d’infanterie 13e compagnie venu du 301e RI, matricule 633, recrutement Arras. Mort pour la France le 29/09/1915 à Saint-Hilaire-le-Grand (Marne), tué à l’ennemi)

STIENNE Alfred (01/10/1919)