Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

CHERIENNES

Monument aux morts

Conflits commémorés :  1914-1918, 1939-1945

Date d'inauguration : dernier dimanche de juin 1922

           Liste des noms inscrits au monument aux morts :

1914 : 
FLAMENT Emile 
DECAMPS Louis
REVILLION Emile
SAVOYE Louis
CARON Arsène

1915 :
PETIT Hippolyte
REVILLION Gaston
SAVOYE Clodomir

1916 :
CARRE Gilbert
DEMAREST Joseph
SAVOYE Lucien
ROBIDET Jules
MARMU Numa
1917 :
DUFOUR Edmond

1918 :
CARRE Charles
1939-1945 :
DUPONT Joseph
DURIEUX Albert

Victimes civiles : 
DELECOURT Richard
GUILUY Paul



Le journal La Croix du Pas-de-Calais rapporte l'inauguration du monument aux morts de Chériennes dans son édition du 2 juillet 1922 :

Dimanche a eu lieu l’inauguration du monument élevé à la mémoire des enfants de la commune de Chériennes, sous la présidence de M. Peyriga, sous-préfet de Montreuil, officier de la Légion d'honneur.
Le matin, un service religieux a été célébré à la mémoire des soldats de la guerre morts pour la patrie.
La commune était coquettement parée de fleurs, d'arcs de triomphe, de drapeaux.
A quatre heures, un banquet réunissait sous la présidence du sous-préfet, le conseil municipal, les notabilités de l'arrondissement, les anciens combattants, etc.
à l'inauguration du monument MM Roussel, maire; Denoyelle et Couache, conseillers d'arrondissement; Ledoux, conseillers général, et le sous-préfet prononcèrent des discours au cours desquels ils exaltèrent les vertus des poilus et préconisèrent l'union de tous les Français.
Ils furent très applaudis.
Les enfants des écoles chantèrent des choeurs patriotiques, puis un défilé eut lieu dans les rues de la commune qui étaient comme nous le disons plus haut, coquettement parées.
Un vin d'honneur fut offert et le sous-préfet fit de nouveau un appel à l'union de tous les Français, en déclarant que si les idées sont et doivent être discutées, il ne faut jamais dans l'ooposition nécessaire, prendre un ton acerbe et querelleur entre Français, parce qu'il y a deux point sur lesquels nous serons toujours d'accord : l'intérêt supérieur du pays et l'amour de la France.
Les enfants chantèrent la Marseillaise et tous le monde s'en fut, heureux de cette journée qui fut à l'honneur des morts et célébra la parfaite union des coeurs et des âmes de tous les habitants de notre commune.


Sources :
- Mairie de Chériennes

- Le Journal de Montreuil (juillet 1922)
-
Site internet Mémoire des Hommes (fichier des morts pour la France)






S'il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources

Chériennes
Liste consolidée
1914 : 
FLAMENT Emile (Emile-Georges-Joseph. Né le 11/03/1886 à Maresquel. Soldat de 2ème classe au 13e régiment d’artillerie. Mort pour la France le 03/11/1914 à Villeneuve-Saint-Germain (Aisne), tué à l’ennemi)

DECAMPS Louis
REVILLION Emile (Joseph-Emile-Philippe. Né le 08/12/1882 à Chériennes. Soldat de 2ème classe au 1er régiment d’infanterie. Mort pour la France le 01/12/1914 à la Harazée forêt d’Argonne (Marne), tué à l’ennemi)

SAVOYE Louis (est-ce Louis-Gaëtan. Né le 16/12/1893 à Dominois (Somme). Soldat de 2ème classe au 33e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 15/08/1914 à Dinant (Belgique), tué à l’ennemi) [transcription à Le Parcq le 20/12/1920]

CARON Arsène (Arsène-Victor. Né le 21/07/1882 à Chériennes. Soldat de 2ème classe au 16e bataillon de chasseurs à pied. Mort pour la France le 08/11/1914 à Cherbourg (Manche), hôpital maritime, blessures)

1915 :
PETIT Hippolyte (Hippolyte-Zéphyr. Né le 16/10/1894 à Chériennes. Soldat de 2ème classe au 162e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 09/02/1915 à Sainte-Ménehould (Marne), hôpital, blessures)

REVILLION Gaston (Abel-Gaston-Théophile. Né le 26/02/1888 à Chériennes. Soldat de 2ème classe au 208e régiment d’infanterie 23e compagnie. Mort pour la France le 15/09/1915 à la Harbonnières (Somme), ambulance 3/51, blessures)

SAVOYE Clodomir (Est-ce Clodomir-François. Né le 06/11/1892 à Dominois (Somme). Caporal au 33e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 05/07/1915 à Jonchery-sur-Vesle (Marne), ambulance 14/1, blessures) [transcription à le Parcq le 19/09/1915]

1916 :
CARRE Gilbert (Gilbert-Joseph-Paul. Né le 22/02/1882 à Chériennes. Maréchal des logis au 27e régiment d’artillerie. Mort pour la France le 22/02/1916 au combat Nord de Verdun (Meuse), tué à l’ennemi)

DEMAREST Joseph (Joseph-Martin-Philippe. Né le 01/05/1883 à Chériennes. Soldat de 2ème classe au 164e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 26/02/1916 à Longuyon (Meurthe-et-Moselle), hôpital des étapes, tué à l’ennemi)

SAVOYE Lucien (Est-ce Lucien-Robert. Né le 16/12/1895 à Dominois (Somme). Soldat de 2ème classe au 33e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 02/03/1916 à Douaumont (Meuse), tué à l’ennemi) [transcription à Le Parcq le 28/08/1922]

ROBIDET Jules (Jules-Godefroy. Né le 11/09/1882 à Chériennes. Soldat de 2ème classe au 208e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 22/07/1916 à Chériennes (Pas-de-Calais), maladie)

MARMU Numa (Numa-Joachim-Gustave. Né le 26/07/1879 à Chériennes. Adjudant au 208e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 25/07/1916 à Herleville (Somme), tué à l’ennemi)

1917 :
DUFOUR Edmond (Thomas-Edmond-Fernand. Né le 21/12/1886 à Chériennes. Soldat de 2ème classe au 201e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 17/04/1917 à Craonne (Aisne), blessures)

1918 :
CARRE Charles (Emile-Charles-Joseph. Né le 19/02/1883 à Wail. Soldat de 1ère classe au 3e bataillon de chasseurs à pied. Mort pour la France le 19/10/1918 à Abbeville (Somme), hôpital mixte, blessures)