Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

CORMONT

Monument aux morts
Localisation : Cimetière, près de l'église

Texte de l'épitaphe :
Aux enfants de Cormont
morts pour la France
1914-1918

Liste des noms inscrits sur le monument aux morts : voir liste consolidée

L'instituteur BAËTENS Augustin, sergent
BOUCHEZ Jean Baptiste
BOUCHEZ Victor
FICHEUX Abel
FLAHAUT François, sergent
JOUGLEUX Faustin
HENISSARD Emile
MANIER Auguste
RONDEAU Gaston
 
Morts pour la France 1939-1945 :
HENISSARD Raymond
PETIT Pierre
CARON Henri, adjudant

Monument aux morts de Cormont
Voici comment le journal le Courrier du Pas-de-Calais rapporte l’inauguration du monument aux morts de Cormont dans son édition du vendredi 22 juillet 1921

Jeudi 14 juillet, tout le village s’est levé pour honorer ses 9 enfants morts pour la France. Au milieu de l’église se dressait un joli catafalque couvert de drapeaux et de couronnes. La plus belle était certainement celle offerte par la jeunesse à M. Battens, leur ancien instituteur. Il n’était resté que 3 ans dans la commune, mais bon citoyen, chrétien convaincu, il avait l’affection de tout le monde.
A onze heures, M. le curé de Lacres, l’ami de Cormont depuis son enfance chanta la messe accompagné de M. le curé de Longvilliers. L’abbé Gallet, arrivé à Cormont il y a 48 ans, prononce un superbe et émouvant discours. Malgré ses 83 ans, on ne pouvait ne pas reconnaître l’orateur des grands jours et même des grandes chaires.
L’après-midi on ne voit que guirlande et fausses portes. Le monument en marbre exécuté par un enfant du pays défiera les siècles.
Des discours furent prononcés par M. le sous-préfet, etc.
L’institutrice qui s’est occupé de tout fit chanter plusieurs morceaux par ses élèves. Et tous emportèrent le meilleur souvenir de cette belle fête.

Au pied du monument, Plaque à l'adjudant Henri Caron. Texte de l'épitaphe :

Honneur et Patrie
Pieux souvenir de l'adjudant Henri Caron
mort pour la France à Paris le 29 août 1944 à l'âge de 29 ans
501e chars de combat
Service de guerre
1940 : France, Belgique, Dunkerque, Angleterre
Armée du Général Leclercq
1941 : Afrique, Brazzaville, L'Oubangui
le Tchad, fort Lamy
1942 : Nigéria, le Cameroun, Lagos
Kano, Meiducosis, Karthoum
1943 : Alexandrie, Tobrouk, Benchazi
Tripoli, Tunis, Adekar, Alger
Rabat, Marrakech
1944 : Meknes, Angleterre
3 août France Saint-Aubin de T.
Argentan
Paris 28 août 1944


Sources :
- Photographie du monument aux morts et transcription des noms par Loïc Vambre
- Site internet Mémoire des Hommes (fichier des morts pour la France)
- Arch. départ. du Pas-de-Calais, 1 W 49553





S'il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources

Cormont
Liste consolidée
L'instituteur
BAETENS (Augustin-Louis-Toussaint. Né le 01/11/1882 à Fiennes. Sergent au 310e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 24/02/1916 près de Verdun (Meuse), infirmerie Chevert, ambulance 8/6, blessures) [transcription de l’acte à Cormont le 08/07/1916 ; son nom figure également sur le monument de Fiennes et sur le monument aux morts de l’école normale d’Arras]

BOUCHEZ Jean Baptiste (Jean-Baptiste-Placide-Joseph. Né le 25/06/1893 à Cormont. Soldat de 2ème classe au 119e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 28/04/1916 au fort de Vaux (Meuse), tué à l’ennemi)

BOUCHEZ Victor (Victor-Louis-Marie. Né le 16/07/1888 à Cormont. Soldat de 2ème classe au 56e bataillon de chasseurs à pied. Mort pour la France le 22/02/1916 au bois des Caures (Meuse), tué à l’ennemi)

FICHEUX Abel (Abel-Michel-Edmond. Né le 21/11/1895 à Cormont. Soldat de 2ème classe au 84e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 24/07/1917 (Grèce), blessures (brûlure étendue de la face))

FLAHAUT François, sergent (Né le 25/01/1880 à Parenty. Sergent au 208e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 08/03/1916 à Manheim (Allemagne), hôpital des prisonniers de guerre, décédé en captivité des suites de blessures)

JOUGLEUX Faustin (Arsène-Faustin-Marcellin. Né le 14/03/1882 à Longvilliers. Soldat de 2ème classe au 9e bataillon d’infanterie légère d’Afrique. Mort pour la France le 28/10/1918 à l’hôpital de Médinina (Tunisie), tué à l’ennemi)

HENISSARD Emile (Jean-Marie-Emile-Eloi. Né le 03/09/1886 à Cormont. Soldat de 2ème classe au 128e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 01/06/1918 à Aniche (Nord), ambulance 202 SP 212, blessures)

MANIER Auguste (Auguste-Henri-Emile. Né le 13/04/1890 à Cormont. Soldat de 2ème classe au 66e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 22/12/1914 à Zillebecke (Belgique), tué à l’ennemi)

RONDEAU Gaston
 
Morts pour la France 1939-1945 :
HENISSARD Raymond
PETIT Pierre
CARON Henri, adjudant

Et aussi :
FERTINEL Ludovic-Emile, né le 26/04/1913 à Steenhuffel (Belgique), y domicilié, décédé le 21/05/1940 à Cormont au cours d’un bombardement aérien au lieu-dit le Catouillage [il était de nationalité belge]
HELLEMANS Julien-Gustave, né le 04/09/1895à Saint-Amand (Belgique), domicilié à Edegem (Belgique), décédé le 21/05/1940 à Cormont au cours d’un bombardement aérien (son cadavre n’a été découvert que 2 jours après le bombardement sur la route nationale 1 au lieu-dit le Catouillage) [il était de nationalité belge]
HYBAUDE Louis, né le 16/06/1901 à Bruxelles (Belgique), y domicilié, décédé le 21/05/1940 à Cormont au cours d’un bombardement aérien (son cadavre n’a été découvert que 2 jours après sur la route nationale 1 au lieu-dit le Catouillage) [il était de nationalité belge]
LANTAIN Hubert, né le 30/01/1908 (Belgique), domicilié à Bruxelles, décédé le 21/05/1940 à Cormont au cours d’un bombardement aérien au lieu dit le Catouillage [il était de nationalité belge]
TEUGELS Gustave-Théodore, né le 21/05/1899 à Borgerhout (Belgique), domicilié à Edegem, décédé le 21/05/1940 à Cormont Cormont au cours d’un bombardement aérien au lieu dit le Catouillage [il était de nationalité belge]
VAN DE PERRE Armandus-Cornélius, né le 07/07/1903 à Mortsel (Belgique), domicilié à Edegem, décédé le 21/05/1940 à Cormont au cours d’un bombardement aérien  [il était de nationalité belge]