Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

DURY

            Commune titulaire de la croix de guerre 14-18 (23 septembre 1920)

Monument aux morts

Localisation : Place du village

Conflits commémorés :  1914-1918, 1939-1945

Date d'inauguration : 1924

Texte de l'épitaphe :


1914-1918
La commune de Dury à ses enfants morts pour la France

Liste des noms inscrits au monument aux morts :

1914-1918 :
BEGHIN Pierre
BOUTROUILLE Léon
BRISSE Amédée
COQUELLE Gustave
DELOFFRE Joseph
DEQUEANT Salomon
DEQUEANT Vital
DRAPIER Hippolyte
PERUS Léon
PLANQUE François

1939-1945 :

MAZINGUE Emile

Monument aux morts de Dury  



Les autres lieux de mémoire de la commune

      - Dury Crucifix Cemetery (2 058 corps 14-18, dont  1884 britanniques, 162 canadiens) (chemin de la Molière, lieu-dit le Calvaire, superficie : 6421 m2). Ce cimetière a été ouvert par les unités canadiennes (essentiellement les 46e et 47e bataillons) juste après la capture du village. Au moment de l’armistice il comprenait 72 tombes. Par la suite, il a été élargi par le regroupement de tombes de soldats tombés en avril-mai 1917 et mars, août, septembre 1918.

       - Dury Mill British Cemetery (335 corps 14-18) (lieu-dit Mont de Dury, superficie : 1568 m2). En août 1918, Dury est derrière le système défensif allemand connu sous le nom de ligne Drocourt-Quéant. Le 2 septembre, le 17e corps britannique et le corps canadien brise cette ligne reprenant le village. Ce cimetière a été ouvert par les unités canadiennes le 5 septembre 1918, et fermé 6 jours plus tard. Cimetière conçu par Sir Edwin Lutyens.

        - Mémorial canadien de la Grande Guerre. Au centre du parc planté d'érables, se dresse un bloc de granit sur lequel est inscrit :
"L'armée canadienne attaqua l'ennemi à Arras le 26 août 1918, enfonça successivement toutes les positions allemandes; puis le 2 décembre brisa ici même la fameuse ligne Quèant-Drocourt réputée imprenable et avança jusqu'au Canal du Nord". 

        - Une rue de la commune porte le nom de 19 mars 1962, en mémoire de la fin de la guerre d'Algérie.



Sources :
- Mairie de Dury
- Commonwealth War Graves Commission
- Remerciement à Hervé Mailly pour la photographie du monument
- Site internet Mémoire des Hommes (fichier des morts pour la France)
- Liste consolidée par Georges Joly (septembre 2011)






S'il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources

Dury
Liste consolidée

1914-1918 :

BEGHIN Pierre (ou BEGUIN Pierre-Guislain-Louis-Joseph. Né le 24/09/1884 à Dury. Soldat de 2e classe au 8e bataillon de chasseurs à pied, médaillé militaire. Classe 1904, mat. 4164 ; recrutement Arras, mat. 540. Mort pour la France le 09/04/1916 à Cumières (Meuse), disparu (JD tribunal de Béthune 16/06/1920) [transcription à Leforest le 12/07/1920. Fils d’Etienne François, né le 10/06/1852, et de Julie-Marcelline Drapier, née le 09/07/1860. Fratrie : Blanche Isabelle (24/08/1877), Marie Cécile Antoinette (21/09/1888), François Pierre Guislain Joseph (02/01/1896). Profession de tailleur d’habit domicilié à Dury (rue Verte), marié à Marie Louise Zélia Rousset]

BOUTROUILLE Léon (Léon-Edmond- Nicolas. Né le 05/01/1893 à Dury. Soldat de 2ème classe au 9e régiment de cuirassiers. Classe 1913, mat. 2351 ; recrutement Arras, mat. 486. Mort pour la France le 17/05/1918 au sous secteur du Plessier-lez-Roye (Oise), tué à l’ennemi, inhumé à la nécropole nationale Vignemont carré A tombe 9) [transcription à Dury le 20/04/1919. Fils d’Emélia Marie Joseph Boutrouille (née le 17/11/1870), profession d’ouvrier agricole]

BRISSE Amédée (Amédée-Jean-Baptiste-Joseph. Né le 30/08/1888 à Dury. Soldat de 2ème classe au 107e régiment d’infanterie. Classe 1908, mat. 202d ; recrutement Arras, mat. 815. Mort pour la France le 08/10/1915 à Souain (Marne), disparu (JD tribunal Arras du 25/06/1918)) [transcription à Paris (1er) le 04/07/1918. Fils d’Omer-Joseph (né le 09/09/1853) et de Maria Delphine Josèphe Copin (née le 09/08/1862). Profession de cultivateur, domicilié à Dury (rue Verte)]

COQUELLE Gustave (Gustave-Constant-Albert. Né le 05/04/1892 à Dury. Maréchal des logis au 5e régiment de chasseurs d’Afrique. Classe 1912, mat. 2139 ; recrutement Arras, mat. 419. Mort pour la France le 26/04/1918 à l’ouest de Cachy (Somme), disparu (JD tribunal Arras du 06/06/1923) [transcription à Dury le 13/07/1923. Fils de Victoria Marie Louise Coquelle (née le 07/08/1867). Fratrie : Gustave Constant Albert (06/04/1892), Marie Catherine Joseph (01/12/1893), Arthur Constant Joseph (01/03/1894), Constant Cyrille Anatole (26/08/1897), Cyrille Albert Joseph (21/06/1899), Albert François Joseph (27/10/1901). Domicilié à Dury (rue des Hallots)]

DELOFFRE Joseph (Joseph-Jean-Baptiste. Né le 01/01/1891 à Dury. Caporal au 150e régiment d’infanterie. Classe 1911, mat. 5833 ; recrutement Arras, mat. 472. Mort pour la France le 17/02/1915 à l’hôpital Chanzy de Sainte-Ménehould (Marne), blessures, inhumé à la nécropole national Sainte Ménehould tombe 2693) [transcription à Paris (1er) le 30/04/1919. Fils d’Augustin Hubert Joseph (né le 16/04/1861 à Inchy-en-Artois) et d’Aménaïde Britez (14/01/1861 à Inchy-en-Artois). Fratrie : Berthe Zoé Irma (11/05/1888 à Inchy), Charles Jean Augustin (16/06/1889 à Inchy), Augustin Alfred Joseph (01/03/1892), Jean Baptiste Alfred Joseph (17/12/1894), Maurice Félicien Augustin (16/08/1900), Berthe Zoé Irma (04/12/1904), Alfred Ali Joseph (14/08/1906). Profession d’ouvrier agricole, domicilié à Dury (rue du Pavé)]

DEQUEANT Salomon (Salomon-Alexandre. Né le 12/12/1874 à Dury. Soldat de 2ème classe à la 5e section de COA. Classe 1894, mat. 5027T ; recrutement Arras, mat. 1478. Mort pour la France le 09/10/1918 à Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher), hôpital complémentaire 19, maladie (grippe), inhumé au carré militaire la Motte, carré 1, rang 6 tombe 9) [transcription à Lamotte-Beuvron le 09/10/1918. Fils de Charles Louis (29/07/1934) et de Marie Aurélie Joseph Drapier (08/07/1843). Fratrie : Adolphe Désiré Joseph Marie (19/10/1886). Profession de boulanger, domicilié à Dury (rue Verte), marié à Honorine Marie Josèphe Dumont, à Dury, le 17/10/1900]

DEQUEANT Vital (Vital-Clément. Né le 25/03/1884 à Dury. Sous-lieutenant au 418e régiment d’infanterie, chevalier de 1ère classe du Nicham Iftikar, médaille du Maroc agrafe Casablanca, médaillé militaire, croix de guerre avec 4 palmes, chevalier de la Légion d’honneur. Classe 1904 ; recrutement Arras, mat. 578. Mort pour la France le 16/04/1917 à Vendresse-sur-Troyon (Aisne), ambulance 2/153 Cerny, blessures) [transcription à Dury le 20/07/1919. Fils d’Alida Charlotte Josèphe Dequéant (19/02/1865). Fratrie : Albert Joseph (25/03/1886). Profession d’ouvrier agricole, domicilié à Dury (rue Verte), marié à Germaine Lucie Marie Davy, à Givet le 29/03/1910]

DRAPIER Hippolyte (Hippolyte-Fidèle-Louis-Joseph. Né le 12/01/1885 à Dury. Soldat de 2ème classe au 233e régiment d’infanterie, médaille militaire, croix de guerre avec étoile de bronze. Classe 1905, mat. 016787 ; recrutement Arras, mat. 963. Mort pour la France le 08/10/1915 aux tranchées de Somme-Py (Marne), tué à l’ennemi) [son nom figure également sur le monument d’Etaing] [transcription à paris (1er) le 30/07/1917. Fils de Fidel Louis Joseph 15/07/1858) et de  Coralie Marie Joseph Pérus (13/10/1862). Fratrie : Clémence Joseph Marie Adolphine (15/07/1889), Joseph Hubert (14/02/1891), Marie Louise (21/03/1893), Irma Julie (04/07/1895), Louis (16/08/1897), Adolphine (06/06/1900), Léontine Anna Céline (09/04/1905). Profession d’ouvrier agricole, domicilié à Dury (rue Verte)]

PERUS Léon (Léon-Alexandre-Joseph. Né le 10/05/1880 à Dury. Soldat de 2ème classe au 33e régiment d’infanterie CHR. Classe 1900, mat. 010118 ; recrutement Arras, mat. 938. Mort pour la France le 19/09/1916 à Etinchem (Somme), ambulance 5/1, blessures, inhumé à la nécropole nationale la Côte 80, tombe 805) [transcription à Martagny (Eure) le 29/02/1920. Fils d’Hippolyte et d’Adolphine Wagon. Domicilié à Dury (rue Verte), marié à Marie Adeline Victoire Dumont à Dury le 11/02/1905]

PLANQUE François (François-Hippolyte-Joseph. Né le 04/06/1891 à Dury. Soldat de 2ème classe au 243e régiment d’infanterie. Classe 1911, mat. 10756 ; recrutement Lille, mat. 1871. Mort pour la France le 10/06/1915 à Hébuterne (Pas-de-Calais), disparu (JD tribunal Arras du 20/09/1921)) [transcription à Dury le 17/08/1922. Fils de Constantin Joseph (20/02/1849) et de Clorisse Antoinette Drapier (20/08/1855). Fratrie : Alice Irénée Joseph (28/08/1875). Domicilié à ury (rue du Pavé)]

1939-1945 :

MAZINGUE Emile