Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

FARBUS
 
            Commune titulaire de la croix de guerre 14-18 (23 septembre 1920)


Monument aux morts

Localisation : Le 31 mars 1923, le conseil municipal décide à l'unanimité d'ériger le monument "sur l'emplacement du jardin de l'instituteur (situé entre la rue Principale et la rue des Ecoles)"

Conflits commémorés :  1914-1918, 1939-1945

Marbrier : BAUCOUR

Architectes : BRANDON et BRELET (architectes de la coopérative de reconstruction)

Date d'inauguration : 15 juin 1924, rénové en 1996 (marbrerie Platel de Saint-Laurent-Blangy ; inauguration le 8 mai 1996)

Entrepreneurs :
DELEAU et FOULON (entrepreneurs de la coopératives de reconstruction)

Texte de l'épitaphe :

Farbus à ses enfants morts pour la France

Ce monument érigé par souscription publique
a été inauguré le 15 juin 1924, Monsieur Elie CARIDROIT étant Maire de Farbus
et L. WILLERVAL président des anciens combattants

Monument rénové en 1996

Matériaux employés : Granit du Tarn

Coût et financement : Ce monument a été érigé par souscription publique (coût : 13.000 francs). La ville aurait reçu un don de la ville sénégalaise de THIES

   Monument aux morts de Farbus

    Liste des noms inscrits au monument aux morts :
voir liste consolidée
1914-1918 : 
BARIL V.
CARIDROIT A.
CARIDROIT L.
DELABRE E.
DENIS H.
DEBAILLEUL C.
DEBAILLEUL L.
DEBAILLEUL M.
DENOYELLE H.
DEPLANQUE O.
DELABARRE V.
DELPORTE J.
FAUQUEMBERGUE L.
GORIN F.
HULEUX K.
JONNEKIN E.
LEFEBVRE A.
LEPRETRE O.
LEVIEZ L.
SERGENT F.
THERY L.
VALLENS G.
WILLERVAL J.
1939-1945 :
ALLART E.
CARIDROIT L.
DEPRET F.
FAUQUEMBERGUE L.
LEMAHIEU Ch.

Victime civile :
DEBAILLIEUL P.


Voici comment le journal le Pas-de-Calais rapporte l'inauguration du monument aux morts de Farbus dans son édition du 22 avril 1924 :

Favorisée par le beau temps, l’inauguration du monument aux morts de la commune revêtit, le 15 juin un éclat éclatant.
Dès le matin, après la messe solennelle célébrée à la mémoire des soldats morts pour la France eut lieu la bénédiction du monument par M. l’abbé Delebarre, curé de Farbus, suivie d’un sermon patriotique de M. l’abbé Barbier, supérieur du collège Saint-Joseph d’Arras.
*   *
*
La société des anciens combattants, précédée du conseil municipal et des sociétés de secours mutuels, des enfants des écoles, se fit un devoir d’aller déposer une superbe gerbe sur la tombe des soldats de Farbus inhumés au cimetière. Quelques paroles de M.L. Willerval, président, rappelèrent à tous que les morts glorieux de la grande guerre vivraient à jamais dans notre mémoire.
Dès 14 h. les sociétés arrivent, guidées par les dévoués commissaires. A 15 h. M. Ferrand, député, franchit le seuil de la mairie. Aussitôt après, arrivèrent M. Bertin-Ledoux, secrétaire général de la préfecture, M. le commandant Wattier, du 3e Génie, salués par les accents de la Marseillaise.
M. Garidroit, maire, souhaita la bienvenue et M. Bertin-Ledoux lui répondit. La revue des sociétés passée, le cortège parcourut les différentes rues, décorées et fleuries.
De retour sur la place publique, dans un silence impressionnant, le voile tricolore tomba et découvrit le monument, une Victoire couronnant de lauriers nos modestes héros.
Puis interprétant l’hymne de Victor Hugo : aux morts pour la patrie, les élèves de l’école apportèrent aux enfants de Farbus dont les noms sont gravés sur la pierre, leur hommage et leur éternelle reconnaissance. Au milieu d’une foule recueillie, se fit l’appel aux morts, et des fillettes déposèrent sur le tertre gazonné au pied du monument de superbe bouquets.
*   *
*
Des discours, empreints à la fois de patriotisme et de reconnaissance furent alors prononcés par MM. Willerval, adjoint ; F. Gaquière, instituteur, vice-président des anciens combattants ; Th. Lefebvre, président de société de secours mutuels ; Aramis de l’Herbier.
M. Ferrand, député, salua à son tour les héros tombés au champ d’honneur. Puis, M. Bertin-Ledoux s’inclina devant les héros dont les noms glorieux sont gravés sur le monument. Des palmes furent déposés au pied du monument par une délégation du conseil municipal de Vimy, et de Neuville-Saint-Vaast, ainsi que par M. A. de l’Herbier.
Les vins d’honneur durent ensuite servis à la mairie pendant que les différentes sociétés de musique faisaient applaudir les meilleurs morceaux de leur répertoire et que le comité procédait au tirage des primes.
La foule se dispersa, emportant de cette journée le meilleur souvenir.




Les autres lieux de mémoire de la commune

      - Monument aux morts de tous les conflits. Il s'agit à l'origine d'un monument allemand inauguré le 17 avril 1915 dans le bois du Bas, il a été transféré à l'été 1988 et inauguré le 2 août sur la place de l'église lors d'une cérémonie de jumelage. 

      - Dans l'église, on trouve une petite crypte en pierre d'ardoise sous forme d'abri de tranchée qui reprend les noms des victimes de la première guerre mondiale. A l'entrée est représentée une sentinelle en plâtre. Cette crypte, surmontée d'une descente de Croix, a été offerte par Madame DEGONAY, veuve CARIDROIT. Le constructeur est LAMBERT de Vimy. 

       - Vimy Communal Cemetery. Dans le cimetière communal de Vimy, on trouve les tombes d'une trentaine de soldats britanniques tombés au cours de la première guerre mondiale. Ce cimetière a été utilisé par les britanniques et les allemands, les tombes allemandes (près de 60) ont été déplacées par la suite. 

       - Une rue de la commune porte le nom de 19 mars 1962, en mémoire de la fin de la guerre d'Algérie



Sources :
- Mairie de Farbus
- Commonwealth war graves commission
- Photographie par Thadée Szalamacha (août 2008)
- Site internet Mémoire des Hommes (fichier des morts pour la France)
- Arch. départ. du Pas-de-Calais, 3 E 324/13-14






S'il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources

Farbus
Liste consolidée
1914-1918 : 
BARIL Victor (Né le 17/09/1899 à Farbus. Sapeur au 10e génie compagnie 10/109. Mort pour la France le 27/09/1918 à Saint-Dizier (Haute-Marne), hôpital complémentaire 41, maladie) [fils de Victor et de Sidonie Podevins]

CARIDROIT Augustin-Louis [caporal au 5e génie, 20e compagnie. Né à Farbus, y domicilié. Décédé à Saint-Valéry-sur-Somme le 01/06/1918 ; fils d’Elie et d’Augustine Degonnay ; époux de Sophie Debailleul]

CARIDROIT Léon-Augustin-Joseph (Né le 14/10/1882 à Farbus. Soldat de 2ème classe au 33e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 06/01/1915 à Hargemoulin (Marne), tué à l’ennemi) [veuf de Ludivine-Catherine-Josèphe Leviez ; fils de Jean-Baptiste et de Joséphine-Marie-Louise Petit]

DELABRE Emile-Germain (Né le 06/01/1889 à Thélus. Soldat de 2ème classe au 72e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 10/09/1914 (Nièvre), blessures)

DENIS Henri (Né le 14/05/1893 à Farbus. Soldat de 2ème classe au 162e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 13/12/1914 à Ypres (Belgique), tué à l’ennemi) [mort à Zillebecke (Belgique) ; fils d’Auguste et de Flore Houpiaux ; célibataire ; houilleur de profession]

DEBAILLIEUL Charles-Augustin [soldat de 2e classe au 26e régiment d’infanterie. Né à Farbus. Décédé à Neuville-Saint-Vaast le 09/05/1915 ; fils de Célestin-Edmond-Joseph et de Rosalie Larivière]
 
DEBAILLEUL L.

DEBAILLIEUL Marcel-Charles-Joseph [né le 06/05/1894 à Farbus, fils de Louis-Jean-Joseph et de Sophie-Christine Blocquet ; célibataire. Soldat de 2e classe au 56e bataillon de chasseurs à pied compagnie de mitrailleuses. Mort pour la France à Marcelcave-les-Buttes (Somme) le 13/08/1916, blessures]

DENOYELLE Henri-François-Joseph (Né le 15/12/1882 à Farbus. Sous-lieutenant au 33e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 19/02/1915 à Mesnil-les-Hurlus (Marne), tué à l’ennemi) [transcription à Douai le 04/04/1921]

DEPLANQUE O.
DELABARRE V.

DELPORTE Joseph-Louis-François (Né le 05/08/1880 à Farbus. Sergent au 6e génie compagnie 16/63. Mort pour la France le 10/08/1918 à la ferme de la Maladrerie près de Saint-Thibaut (Aisne), tué à l’ennemi par une balle dans la tête) [fils de Pierre-Joseph et de Virginie Voiret ; époux de Clémentine Copin]

FAUQUEMBERGUE Léon-François-Joseph (Né le 13/01/1882 à Farbus. Soldat de 2ème classe au 5e régiment d’infanterie territoriale. Mort pour la France le 14/05/1916 à Verdun (Meuse), tué à l’ennemi)

GORIN F.

HULEUX Kléber (Né le 22/02/1898 à Avion. Soldat de 2ème classe au 144e régiment d’infanterie 9e compagnie 3e bataillon, venu du 1er RI. Mort pour la France le 11/09/1918 à Hamel (Somme), tué à l’ennemi) [fils de charles et de Germany Platel ; célibataire]

JONNEQUIN E.
LEFEBVRE A.

LEPRETRE Olivier-Eugène-Auguste (Né le 20/05/1890 à Neuville-Saint-Vaast. Soldat de 2ème classe au 127e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 24/08/1914 à Mariembourg (Belgique), disparu) [disparu le 25/08/1914, fils de Zéphir et d’Augustine Caron ; époux de Céline Boittelle]

LEVIEZ Jean-Baptiste-Louis (Né le 08/05/1885 à Farbus. Soldat de 2ème classe au 233e régiment d’infanterie. Mort pour la France le 14/10/1914 à Le Cauroy (Marne), tué à l’ennemi par éclat d’obus) [fils de Gustave et de Catherine Quinet ; marié]

SERGENT F.

THERY Léon-Alfred-Alphonse-Joseph (Né le 09/11/1886 à Farbus. Sergent au 208e régiment d’infanterie 18e compagnie. Mort pour la France entre le 23/08/1914 et le 16/09/1914 à March (Allemagne), décédé en captivité des suites de blessures) [fils de Pierre et d’Alix Edouard ; célibataire ; jardinier et facteur de profession]

VALLENS G.
WILLERVAL J.