Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

GIVENCHY-EN-GOHELLE



Monument aux morts de la division marocaine

La division a été formé au Maroc par Lyautey. A leur arrivée à Bordeaux en juillet 1914, ces éléments furent complétés de métropolitain et, un peu plus tard, de cette élite des volontaires étrangers accourus de 52 nations différentes. Formés en régiment d’abord mixtes (zouaves et tirailleurs tunisiens ou algériens, notamment), puis en division sous le commandement du général Jacques Humbert ; elle se signale par son infanterie portant le chéchia rouge et la pantalon bouffant.



Localisation :
Au lieu-dit « Le chemin des Coquins » à la sortie du parc Canadien


   
Conflit commémoré :  1914-1918

Date d'inauguration : 14 juin 1925. Le monument a été édifié sans autorisation, il a donc fallut le régulariser par la suite. Le 9 avril 1987, une nouvelle plaque de marbre fut inaugurée par les AC de la division.                                            

Texte de la dédicace :

Aux morts de la division marocaine, sans peur, sans pitié

A la mémoire du Colonel PLEIN, commandant la 1ère demi brigade, du Colonel CROS, commandant la 2ème demi brigade, des officiers, des sous-officiers et soldats de la Division marocaine tombés ici glorieusement les 9, 10 et 11 mai 1915. Le 9 mai 1915, les régiments de la division marocaine s’élançant à 10 heures des tranchées de Berthonval et brisant de haute lutte la résistance des allemands atteignirent d’un bond la côte 140, leur objectif, rompant pour la première fois le front ennemi.

Sur les côté figurent les différents lieux où fut engagée la division marocaine durant la Grande Guerre.

Plaque installé en avril 1987 :

La division marocaine, de 1914 à 1918, fut la plus glorieuse des divisions de l’armée française et la seule dont tous les drapeaux furent décorés de la légion d’honneur


Maître d’ouvrage : L’érection du monument revient à l’initiative des anciens combattants de la division. Le 31 janvier 1924, un comité d’érection se crée sous la présidence d’honneur de Pétain et Lyautrey. Le décret d'autorisation d'érection du monumenet date du 26 octobre 1925.

Descriptif : Sur la base, 7 plaques en bronze avec les unités de la division.

La partie inférieure comporte plusieurs plaques :
1914-1918
les engagés volontaires hellènes
en souvenir de leur camarade
morts pour la France
aux côtés de leus frères d'armes
de la glorieuse division marocaine
à la mémoires des
volontaires juifs
morts pour la France
1914-1918
des volontaires suédois
luttèrent ici
héroïquement
pour la défense
de la terre France
Till mine av de svenska volontarer
som här tappert kämpade vör Frankrike
l'association des anciens volontaires Arméniens
de l'armée française à la mémoire
de leurs regrettés camarades tombés
 au champ d'honneur
Les engagés volontaires étrangers
dans l'armée française
1914-1918
aux camarades tombés pour la liberté
aux volontaires tchécoslovaques
amisde la France et premiers pionniers
de l'indépendance tchécoslovaque