Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

LACRES

Monuments aux morts

La singularité de Lacres est de posséder deux monuments aux morts suite à un désaccord survenu entre le maire (Jean Nacry) de la commune et son curé (l'abbé Pierre Fourrier). Ni l'un ni l'autre ne voulait démordre de la localisation d'un monument commémoratif monument, à proximité de la mairie pour le premier, et dans le cimetière pour le second.


Les autres lieux de mémoire de la commune

- Lacres Churchyard. Le cimetière contient les tombes de 3 soldats du Royal Army Medical Corps (RAMC)


Sources :
 - Arch. départ. du Pas-de-Calais, 1 W 49536, 49537, 49542






S'il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources

Lacres
Listez consolidée
BEAURAIN Jean-Baptiste-Constant-Augustin, né le 14/11/1872 à Halinghen, domicilié à Lacres, décédé le 25/06/1944 à Lacres des suites de blessures reçues au cours d’un bombardement aérien
DEBOVE Joseph-Victor-Eugène, né le 07/04/1893à Lacres, domicilié à Lacres, décédé le 25/06/1944 à Lacres au cours d’un bombardement aérien
HENISSART Norbert-Florimond-François-Clément, né le 09/02/1897 à Cormont, domicilié à Lacres, décédé le 21/05/1940 à Lacres au cours d’un bombardement aérien. Le 21 mai 1940, Norbert quitte son domicile pour se replier sur une des régions françaises moins menacées par l’invasion (ordre d’évacuation des hommes mobilisables) ; n’ayant pu passer à Etaples, il revint vers Lacres ; il fut grièvement blessé sur la route nationale au lieu-dit le Catouillage à la suite d’un mitraillage