Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

MONTREUIL-SUR-MER

Monument aux morts



Conflits commémorés : 
1914-1918, 1939-1945, Indochine

Sculpteur : GREBERT

Date d'inauguration : 23 octobre 1921 sous la présidence de M. Lefebvre du Prey (ministre de l'Agriculture).

Texte de la dédicace :

Aux Montreuillois morts pour la France

Descriptif : Le monument intitulé "Reconnaissance" représente une gloire ailée soutenant un soldat expirant et déposant un ultime baiser sur le front du Poilu.

Coût et financement : Par souscription

montreuil détail
montreuil détail bis


          Liste des noms inscrits au monument aux morts :

L. ALLAUD
S. BARBANT
J. BEAUJEAN
C. BELLEMBERT
A. BELLIVIER
E. BLEUZET
P. BOCHENT
M. BOCQUET
A. BOUILLIER
V. BRAUER
E. BROCHETON
A. BROQUET
F. BRUTEL
G. BUELLET
J. CAQUELOT
C. CARDON
F. CAULLET
A. CAULIER
H. CAUWET
L. COMPAGNE
O. DAVENNE
J. DEBON
E. DEGORTER
A. DEMARET
F. DESMAREST
J. DEVERDT
J. BOCHENT
L. DEMAY
J. DEVISME
M. DOVERGNE
F. DUBOIS
L. DUBOURG
A. DUFOUR
J. DUHAUTERE ?
E. DUVAL
E. DUVAL
L. DUVAL
R. DUVAL
Y. ELIEN
F. EURIN
A. FARCY
A. FERON
T. FONTAINE
C. FONTAINE
T. FOUCHET
O. FOURRIER
C. FOURRIER
O. FRANCOIS
J. FRIOCOURT
P. FRIOCOURT
P. GAZET
E. GODEFROY
J. GODEFROY
R. GOMIEN
P. FOURNIER
E. BOUCHART
C. GOYFFON
C. HAUDIQUET
R. HARLE
E. HERTAUT
E. JACQUES
M. JUSTIN
P. LAURENT
E. LEBAS
F. LE DAVAY
E. LEFEBVRE
H. LEGRAND
H. LHOMME
J. LHOTE
J. LOISEL
L. LONGAVESNE
E. LOUVEAU
A. MAGNIER
H. MAGNIER
E. MAILLARD
J. MARTEL
J. MAURY
M. MILLE
E. MONDY
J. MONFILLIETTE
R. MORTREUX
G. MOYNE

Civil
M. GUERVILLE
E. OCTOR
C. PERNEL
R. PINAT
A. PINAT
A. PINAT
P. PION
E. PLOUVIN
G .POCHOLLE
J. POCHOLLE
H. POMIES
V. PRUVOST
P. PRUVOST
D. RENAUD
C. RICHARD
C. RINGART
A. SAGNIER
M. SAGNIER
F. SUEUR
L. TETU
E. THERY
A. TIRMARCHE
L. VANHOVERBERGUE
G. VARLET
P. VASSEUR
P. VERRIEN
H. VINCENT
L. WECH
F. EURIN

1939-1945
ALSAC A.
BOURGUIGNON R.
CHARTIER G.
GALL I.
GERVEREAU E.
GHEERBRANT A.
GOBERT M.
HALIPRE A.
HERDIER M.
HERLANGE E. civil
LEFEBVRE R.
LEVENT P.
LOISEL E. civil
MARCQ A.
SEGUIN Y.
SEILLIER H.
SIMON G.
TROGOFF DE Y.

T.O.E.
Indochine

BOUQUET E.
DUBUISSON J.
SCHNAIDER G.
CAZIER A.

Le jour de l'inauguration, on donna lecture de ce poème :

Aux Montreuillois morts pour la Patrie

La mort, en ce temps-là, faisait un rude ouvrage.
Tombant, dru comme épis, sous les coups de la faux,
Chaque jour s'allongeait la liste des héros
Dont le sang coulait tel l'averse d'un nuage.

Ils mouraient loin des leurs, au milieu du carnage,
Sans qu'à leur cri : Maman ! résonnassent d'échos...
Pour que l'orphelin rie, étouffant leurs sanglots,
Les femmes, au foyer, lui cachaient leur veuvage...

Montreuil, tu traversas ces temps durs et poignants
Marquant la mort de plus de cent de tes enfants ;
Mais ne les pleure pas, ils dorment dans la gloire.

Et le passant, demain, devant le monument
Qui rappelle les deuils mais aussi les victoires,
inclinera très bas la tête en se signant...

                                                           J.N.

Le choix de l'emplacement d'un monument est souvent source de discussion. Ce fut le cas à Montreuil-sur-Mer. On écarta la possibilité d'ériger le monument aux morts sur la place Gambetta à cause de la proximité du monument du Souvenir Français, mais aussi parce que c'était à peu près le seul endroit pour le concours des juments poulinières. Quant à la Grande Place elle présentait de nombreux inconvénients : l'étendue de la place aurait écrasé le monument de dimension modeste ; on estima par ailleurs que cet emplacement aux quatre vents aurait entraîné une détérioration rapide du monument. Là encore, on jugea difficile la cohabitation du monument avec les diverses activités qui rythmaient la vie de la Grande Place : marchés, foires aux bestiaux, foire de décembre, concours de machines agricoles, fêtes fédérales de gymnastique, cirques. On fit donc le choix de la Place Verte, calme, abritée, arborée, propice au recueillement.



Les autres lieux de mémoire de la commune

     - Monument aux morts de 1870-1871
     
     - Monument au maréchal HAIG

     - Plaque commémorative aux morts de la paroisse Saint-Saulve

     - Plaque commémorative aux morts de la paroisse Saint-Josse-au-Val

     - Montreuil Communal Cemetery. Dans le cimetière, les tombes de 4 soldats britanniques.

     - Le 12 juin 1921, on inaugura dans l'école des garçons de Montreuil, une plaque en hommage à M. Fournier, instituteur, mort en 1919 des suites de ses blessures reçues à la guerre. Une classe fut baptisée à son nom.

     - Au lendemain de la Grande Guerre (1914-1918), les autorités britanniques firent apposées des plaques de marbre sur certaines maisons de la ville :

Ici tomba
Victime de son devoir
le lieutenant DE HEES
bombardement aérien du 21 août 1918
Souvenir

(Située sur une maison de la Grande Place. Le lieutenant de HEES a été tué d'un éclat de bombe sur le trottoir de cette maison. Il était chargé cette nuit là d'inspecter les abris)

Dans cette maison fut tué
S. F. BENSON
4e Northumberland's Fusilers
soldat anglais
victime du bombardement aérien
du 21 août 1918
Souvenir

(Située sur la maison portant le numéro 70 en 1919)

A. COLLIE
(Royal Engineers)
sergent-major anglais
victime du bombardement aérien
du 31 mai 1918
Souvenir

(Située sur la maison portant le numéro 2 de la rue Sainte Austreberthe en 1919. Maison dépendant de l'école militaire et occupée par cette officier, commandant en second de l'école)



Sources :
- Pour le poème : Le Journal de Montreuil du 23 octobre 1921, et pour le choix de l'emplacement : Le Journal de Montreuil du 4 avril 1920.
- Pour les plaques apposées par les autorités britanniques, Le Journal de Montreuil du 13 avril 1919.
- Remerciement à Christophe Hénaut (alias B2) pour son aimable contribution photographique (le plan large)
- Commonwealth War Graves Commission






Si il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources