Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

LE PORTEL

Monument aux victimes civiles de 1939-1945, aux marins péris en mer et aux anciens curés de la paroisse

Localisation : Cimetière

Date d'inauguration : 8 septembre 1963      

Descriptif : En sous-sol, un ossuaire accueille les restes des victimes civiles des bombardement des 8-9 septembre 1943 qui n'ont pas de sépultures individuelles. Cette nuit du 8-9 septembre 1943, la ville subit un terrible bombardement qui l'a détruit à 85 %. On compta près de 500 victimes. Près de l'ossuaire, on trouve les caveaux des anciens prêtres de la paroisse.

En accord avec le comité d’érection et le conseil municipal, le calvaire sous lequel reposaient les pasteurs décédés de la paroisse (totalement détruit pendant la guerre) et le mémorial des marins perdus en mer (détérioré pendant la guerre), ont été regroupés pour former un ensemble commémoratif avec l’ossuaire des victimes civiles. L’ensemble est implanté au fond du cimetière, dans l’axe de l’allée centrale. Il comporte :

A gauche, un obélisque, rappelant la forme de l’ancien monument aux marins perdus en mer (obélisque en Cipolin)

Au centre, le calvaire, avec le caveau et un autel revêtu de Travertin et de Cipolin.
A droite, l’ossuaire des victimes civiles des 8-9 septembre 1943 (massif de butée en maçonnerie de moellons de Baincthun).
Le Portel
Photo de la maquette du monument


Sources :
- Archives départementales du Pas-de-Calais, cote 1 W 25918/1, 1 W 60659