Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

RANG-DU-FLIERS

Monument aux morts


Monument aux morts de Rang-du-Fliers
 

Date d'inaugration : 3 octobre 1920

Le jour de l'inauguration, le jeune Davril a lu un poème au pied du monument :

Devant ce peuple ému, recueilli en prière,
Je viens vous saluer, mes amis, ô grands morts,
Vous dont les noms sacrés, gravés sur cette pierre,
Me remplissent d'émoi et j'envie votre sort,
Car vous êtes tombés en défendant la France,
Elle a jeté sur vous un grand manteau de gloire,
Vous aviez sacrifié toutes vos espérances ;
Elle comptait sur vous, vous fîtes sa victoire,
Respectueusement, je fléchis le genou,
Car si je fus blessé pendant l'horrible guerre,
Ce ne fût pas hélas ! l'arme au poing comme vous,
Mais captif, loin du front, sur la terre étrangère !
Voilà pourquoi ici je m'incline un instant,
Devant cette humble pierre où vos noms sont tracés,
En belles lettres d'or, dignes du combattant,
Homage du pays à votre sang versé,
Vous immortalisant à jamais en ce monde,
C'est là que nous viendrons, à toute heure où l'on prie,
Puisque tous, vous n'avez même pas une tombe,

Détail du monument de Rang-du-Fliers
Où s'élève une croix, où la terre fleurit
Dormez, dormez en paix, mes chers compagnons d'armes, Nous veillons sur vos cendres, et sur cette frontière,
Qui nous a fait couler tant de sang et de larmes,
S'il le faut, nous irons, comme vous, l'âme fière,
Vous, jeune gens de l'Amicale, mes amis,
Souvenez-vous toujours de la grande leçon,
De ces héros obscurs tombés à l'ennemi,
Que sans cesse nos coeurs battent à l'unisson,
Vénérons à jamais leur modeste tombeau,
Honorons les, car ce sont les grands vainqueurs,
Devant ce monument, inclinons le drapeau,
Et que, pour les venger, le sang bouille en nos coeurs,
Puis saluons aussi, humblement, leur famille,
Et s'il faut les défendre, soyons prêts à mourir,
Qu'à nos yeux attristés, notre devise brille,
Et gardons fièrement leur pieux souvenir !
 
   

Morts en Afrique du Nord :

VANDAMME Jacques-Paul-Pierre-Nestor, né le 21 mai 1933, sursitaire de la classe 1953, sous-lieutenant au 61e régiment de chasseurs d’Afrique, mort pour la France le 12 janvier 1957 à Tlemcen (Algérie), cérémonie à rang-du-Fliers le 02/07/1957
LOY Maurice-Serge, né le 22 septembre 1939 à Quend, mort pour la France, décédé à son domicile des suites de ses blessures [pas vu sur mémoires des hommes]
LAMARCHE Bernard, maître-ouvrier du génie, maintenu de la classe 1954, mort le 13 juin 1957 (suite d’un accident de la circulation), cérémonie à rang-du-Fliers le jeudi 20/06/1957 [pas vu sur mémoires des hommes]

 

Les autres lieux de mémoire de la commune

   - Plaque en hommage à l'instituteur Mailly, mort pour la France le 10 avril 1915 aux Eparges (disparu aux combats). Mailly Joseph-Victor-Alexandre était né le 25 mai 1880 à Maninghem. Il était sergent au 8e régiment d'infanterie.

Sources : le Courrier du Pas-de-Calais, mercredi 19 octobre 1921

Rang-du-Fliers, à l’occasion de la fête du cinquantenaire de l’érection de la commune en entité indépendante, un hommage fut rendu à l’intituteur Mailly.

« C’est en effet au sein de cette ruche toute bourdonnante d’une jeune et joyeuse activité que le devoir s’est, sans hésitation, révélé pressant. C’est ici qu’est parti ce modeste instituteur de village, si sympathique à la population, et si aimé de ses élèves, à l’appel de la nation en danger. C’est de ce foyer inépuisable d’enseignement populaire, de vertus sociales, d’ardent patriotisme, que l’instituteur Mailly s’en est allé grossir les intrépides bataillons levés en masse et dont les corps, confondus dans la mêlée sanglante, ont arrêté l’envahisseur et ouvert les ailes de la victoire.
C’est avec une émotion respectueuse et profonde que je m’incline devant la mémoire de ce brave maître d’école, qui, sur les champs de bataille, face à l’ennemi, donna par son exemple, une dernière mais saisissante illustration à ses fortes et pénétrantes leçons.
Dans ces salles de classes dont il restera à jamais la parure d’honneur, son souvenir sera jalousement gardé et, à travers les années, toutes les voix de l’école le berceront tendrement et pieusement dans son glorieux repos.
Prennent ensuite la parole M. Buel, adjoint au maire, et M. Davril, membre du comité de l’amicale des anciens élèves de l’école, qui présente à M. le maire un magnifique bronze d’art en témoignage d’estime et de reconnaissance. La foule pousse des acclamations : « Vive Rang-du-Fliers ». On acclame aussi M. Peret, conseiller municipal depuis 30 ans.
Le drapeau de l’association est présenté ; la musique de Berck exécute le salut au drapeau puis la Marseillaise.
M. l’inspecteur primaire fait l’éloge du sergent Mailly, parti plein de courage et de confiance, qui pensait à son école au milieu des horreurs de la guerre et qui fut pour tous, la vivante image du devoir ».






Sources :
- Le Journal de Montreuil, 17 octobre 1920
- Remerciement à Jean-François Soyez pour ses photographies du monument aux morts
- Pour les morts en Afrique du Nord : Louis Mortreux, les héros de l'oubli, 1952-1962, hommage aux militaires du département du Pas-de-Calais morts au champ d'honneur en Algérie-Tunisie-Maroc
- Site Internet Mémoires des Hommes






Si il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources