Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

WITTERNESSE

         Population en 1911 : 726 habitants
           Nombre de morts 1914-1918 (d'après monument) : 30  (4%)


Monument aux morts


Autorisation préfectorale du 21 juin 1921
(la commission chargé de l'examen des projets de monuments
commémoratifs jugea le projet comme étant "passable")




Localisation : angle de la cour de l'école des filles en bordure de la grand'rue. Le monument a été transféré sur la place de l'église en septembre 2003 (inauguration le 8 mai 2004).

Marbrier : Ernest Rabischon (Aire-sur-la-Lys)


Texte de l'épitaphe :

A nos glorieux morts pour la France

Descriptif : Monument en granit belge de Soignies. Un buste de poilu au drapeau (par Lorenzi), en fonte de fer bronzé.

Coût et financement :
coût total de 8250 francs

Date d'inauguration : 14 novembre 1921

Monument aux morts de Witternesse
Liste des noms inscrits au monument aux morts :

1914-1918
GODWELLE Paul, sergent
DETAPE Albert, brigadier
GODART Bertin, caporal
DUBOIS Henri, caporal
ANSEL Abel
DELBREUVE Pierre
DELBREUVE François
RINGARD Emile
MARLES Léon
PLANCHEZ Jules
HANOTTE Martin
TAVERNIER Jules
MARLES Victor
LEFEBVRE Régulus
GAMELIN Ulysse
GODART Abel
LEMOINE Fortuné
GODART Albert
HIDOUX Emile
GAMELIN Prudent
PAMART Arthur
PAMART Victor
SEGARD Clémentin
SEGARD Marcel
MOREL Henri
GODART Victor
GODART Paul
FOULON Edouard
DUCROCQ Léon
PRINGARBE Alfred

GODART Yves*
 
Algérie
DEROSIAUX Gaston
DUCROCQ Jean


*situé à la suite des morts de 14/18 sans précision, Yves GODART est mort pendant son service militaire en 1948.

Sur une petite stèle à droite du monument aux morts :
Victimes civiles (1939-1945)

ROCHE Henri
DELBREUVE Georges
COCQ Marius
POUILLE Georges
SERNICLAY Hector
COEUGNEZ Léon
FERLIN Marie-Louise
VERMEIL Danièle
 
A gauche du monument une petite stèle portant les noms des soldats du 48e régiment d'infanterie tués sur le territoire de la commune le 23 mai 1940 :

Souvenir aux soldats du 48e RI
Morts pour la France le 23 mai 1940
Sur le sol de la commune de Witternesse
ANGEL Marcel
BRETECHER Georges
COAT Jean-Marie
GUIHENEUF Ange
GUEGUEN Paul
HELLEGOUARCHE François
JEZEQUEL Joseph
KERLEVIOU François
LACOUT Louis
LE CAM François
LE DOEUF Yves
LEFUR François
MARZIN François
DABLEMONT Donat
27e RAD
Voir aussi Blessy

La Croix du Pas-de-Calais rapporte l'inauguration du monument aux morts d'Hesdin dans son édition du 21 novembre 1921

Witternesse – la glorification des héros

Dimanche 14 novembre a eu lieu à Witternesse l’inauguration du monument élevé aux enfants de la commune morts pour la France. Quoique privée de personnalités officielles, la cérémonie avait revêtu un caractère des plus imposants en raison de la nombreuses affluence qui était venue s’associer à l’hommage rendue aux vingt-neuf héros de Witternesse tombés au champ d’honneur.
Le matin à dix heures un service funèbre avait été célébré à l’église paroissiale pour les soldats défunts, ensuite duquel eut lieu la bénédiction du monument.
A la cérémonie d’inauguration qui commençait à trois heures, l’on remarquait dans le cortège qui s’était formé pour se rendre au monument : la musique d’Estrée-Blanche, la section des mutilés d’Aire-sur-la-Lys, le groupe des combattants de Linghem, les enfants des écoles, le conseil municipal et les maires des localités voisines.
Au pied du monument des discours furent prononcés par M. Tilliette, maire de Witternesse ; M. Duriez, au nom des combattants de cette commune et par M. Fruchart, président de l’association des mutilés, veuves et orphelins du canton d’Aire et environs. Ces discours exaltant la mémoire des glorieux disparus, produisirent dans l’assistance la plus grande émotion.
L’hymne national exécuté par la fanfare d’Estrée-Blanche termina cette émouvante fête commémorative qui fut réussie en tous points.
Signalons en concluant la superbe décoration du village.



Les autres lieux de mémoire de la commune

     - Dans l'église, plaque :"1914-1918 Hommages à nos braves"

     - Stèle aux soldats Bretons tombés le 27 mai 1940. Cette stèle se trouvait au centre du carré militaire, les corps ont depuis été déplacés, tandis que subsiste la stèle qui a été restauré par le Souvenir Français d'Aire-sur-la-Lys en 1988 (toutefois, la stèle est en mauvais état en 2006). On y retrouve les noms des victimes inscrites sur la stèle aux soldats du 48e RI près du monument aux morts. En octobre 2006, cette stèle a été évacuée et remplacée par une plaque à l'entrée du cimetière (à l'initiative du Souvenir Français et de la commune. Travaux exécuté par les pompes funèbres NOEL à Wormhout). Texte de l'épitaphe de la nouvelle plaque : La commune de Witternesse et le Souvenir Français à la mémoire des 13 soldats bretons morts pour la France aux combats du 23 mai 1940. Suivent les noms : AUGEL Marcel, BRETECHER Georges, COAT Jean-Marie, GUEGUEN Paul, GUIHENEUF Ange, HELLEGOUARCH François, JEZEQUEL Joseph, KERLEVEOU François, LACOUT Louis, LE CAM François, LE DOEUFF Yves, LE FUR François, MARZIN François.

Witternesse - stèle aux soldats Bretons tombés le 27 mai 1940
La stèle en août 2006 avant restauration
Witternesse - stèle aux bretons restaurée
La nouvelle stèle en octobre 2006



Sources :
- Archives départementales du Pas-de-Calais, 2 O 900/1*

- Voir aussi le numéro 6 d'Etudes et Documents (2003) de l'ADCA (association pour la découverte d'un coin d'Artois) : Guillemant Pascal, Mémoires de la Grande Guerre dans la région d'Auchel, Lillers et Norrent-Fontes, 76 pages, avec photographies.
- Remerciement à Pascal Guillemant pour la liste des noms du monument aux morts
- Photographies de la stèle aux bretons par Pascal Guillemant
- Pour les morts en Afrique du Nord : Louis Mortreux, les héros de l'oubli, 1952-1962, hommage aux militaires du département du Pas-de-Calais morts au champ d'honneur en Algérie-Tunisie-Maroc ; et Arch. dép. du Pas-de-Calais, 1 W 23332
- Site Internet Mémoire des Hommes (fichier des morts pour la France)






S'il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources


Witternesse
Liste des morts de la commune (version consolidée 1914-1918)
1914-1918

Exemple  :
GODWELLE Paul, sergent (Paul-Jules-Joseph. Né le 03/03/1890 à Aire-sur-la-Lys. Sergent au 73e RI. MPF le 23/02/1915 à Mesnil-les-Hurlus (Marne), tué à l’ennemi par balle) [Fils de Jules et Mélanie Tavernier]

La suite ici : http://www.wikipasdecalais.fr/index.php/Monument_aux_morts_de_Witternesse

Non inscrit sur le monument (à vérifier) :

[GAMELIN François-Emile-Joseph, né le 13/07/1889 à Witternesse, soldat de 2e classe au 33e RI, 8e compagnie. Fils d’Emile et de Célina Bultel ; marié à Julie Lecas. Mort le 05/03/1915 à 18h, à l’hôpital auxiliaire de Commercy]
[POUILLE Clément-Cornille-Joseph. Né le 04/03/1893 à Witternesse. Soldat au 8e RI, 5e compagnie. Fils de Cornil et Odile Filbien. MPF le 18/09/1914 à Berry-au-Bac]
[BRAEMS Jules-Louis-Joseph. décoré de la croix de guerre. Soldat de la 1ère compagnie du 8e RI. Né le 09/05/1897 à Pérenchies (Nord). MPF le 29/07/1918 à La Croix (Aisne), à 4h. Fils d’Henri et de Eugénie Delheme]

DEROSIAUX Gaston-Emile-Jules-Joseph, né le 22 mars 1937, 2e classe à la base aérienne 2/142 à Zéralda, mort le 27 juin 1958 à 14h10 des suites de noyade [pas vu sur mémoires des hommes]

Non inscrit sur le monument :
"BOURDON Raymond, maréchal des logis au 33e groupe des forces terrestres aériennes, mort pour la France le 14 juin 1945, en Allemagne. Son corps fut ramené à Witternesse en août 1948. Il était le fils de Victor Bourdon, officier de réserve, chevalier de la Légion d'honneur, ancien combattant des deux guerres, originaire d'Estrée-Blanche, face à la mairie avec sa fille aînée. Le jeune sous-officier a été tué dans une terrible collision de camions militaires à Esslingen (Wurtemberg) qui causa 11 morts. Au lendemain de l'invasion, alors que ses parents habitaient dans les Basse-Pyrénnées, il s'était engagé dans les camps de jeunesse ; en 1942, il se rendit en Algérie où il s'enrôla dans l'armée de la Libération. Il participa ensuite à la campagne de France et d'Allemagne" (sources : L'Echo de la Lys, 20 août 1948)