Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

BERCK


Monument en hommage aux infirmières

Localisation :
Cimetière

Conflit commémoré : 1914-1918

Date d'inauguration : novembre 1924


Texte de l'épitaphe :
Aux infirmières françaises
1914-1918
Les combattants reconnaissants


Berck, monument en hommage aux infirmières

Le Journal La Croix du Pas-de-Calais rapporte l’inauguration du monument dans son édition du 30 novembre 1924

Un monument a été inauguré à la mémoire des infirmières françaises mortes au champ d’honneur

Sur l’invitation de l’association de Berck, le congrès annuel de la fédération départementale des associations des mutilés et anciens combattants du Pas-de-Calais s’est tenu dimanche à Berck en présence d’un grand nombre de délégués.
Dans la matinée, M. Malingre, maire de Berck, entouré du conseil municipal, recevait M. Marcel Lehmann, chef du cabinet du ministre des Pensions, le médecin-inspecteur Pichon, délégué du ministre de la Guerre, le général Mariaud, gouverneur des invalides, M. Periga, sous-préfet de Montreuil, M. Bachelet, sénateur, M. Couhé, député du Pas-de-Calais, à qui un vin d’honneur fut offert à l’hôtel de ville.
A l’issue de cette cérémonie, le congrès fut ouvert à 11 heures, salle du cinéma Pathé. (…)
A 15 heures 30, au cimetière militaire, une imposante manifestation patriotique était organisée : l’inauguration du monument élevé par l’association des anciens combattants de Berck à la mémoire des infirmières françaises mortes au champ d’honneur. Le cortège formé par la compagnie des sapeurs-pompiers, le club musical Berckois, les délégations d’anciens combattants avec leur étendard ; les médaillés militaires ; les vétérans, les officiers de complément ; les membres du conseil municipal de Berck. M. Marcel Lehmann ; le médecin-inspecteur Pichon ; le général Mariaud ; M. Bachelet, sénateur ; M. Couhé, député ; M. Peyriga, sous-préfet ; M. Duvot, président de l’association des anciens combattants de Berck ; M. Denfert, délégué de la société de secours aux blessés militaires, représentant le général Pau ; d’un grand nombre de personnalités et d’une foule considérable, se rendirent au monument aux morts pour la guerre où une palme fut déposée.
A 16 heures, le voile recouvrant le monument des infirmières fut enlevé et le drapeau hissé en haut du mât. Alors eut lieu l’inauguration du monument, œuvre d’art du meilleur goût, constituée par une dalle sur laquelle se trouve une infirmière casquée reposant sur une civière.
De nombreux discours furent prononcés par M. Duvet, président de l’association des anciens combattants de Berck ; M. Malingre, maire de Berck ; le général Mariaud, gouverneur des Invalides ; M. Fontenaille, président de la fédération des associations des anciens combattants ; M. Pichon ; M. Denfert ; M. Peyriga et M. Marcel Lehmann, chef de cabinet du ministre des Pensions.
Tous glorifièrent le courage et la bonté des infirmières françaises dont le rôle héroïque fut si précieux à nos blessés. Un grand nombre d’entre eux leur doivent la vie et leur ont voué toute leur gratitude. Ce monument élevé à leur mémoire demeurera l’hommage permanent de leur éternelle reconnaissance.
Après la sonnerie aux champs et la Marseillaise, exécutées par le club musical Berckois, la foule salua une dernière fois les drapeaux inclinés.




Sources :
- Photographie par Cyril Brossard, avec mes remerciements pour son aimable autorisation d'utiliser ce cliché
http://perso.orange.fr/c.brossard/petitbachelier2003/monumentgg.htm
- La Croix du Pas-de-Calais, 30/11/1924 ; L'Avenir d'Arras, 01/07/1924




S'il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources