Retour
MÉMOIRES DE PIERRE

HESDIN


Plaques aux morts de la paroisse

Localisation : Dans l'église Notre-Dame

Conflit commémoré : 1914-1918

Date d'inauguration : Novembre 1922


Texte de la dédicace :


Dieu - Patrie

E. BAILLY
M. BALLART
T. BASTIEN
H. BEAUJEAN
E BRÉANT
E. BREBION
A. BRISSET
H. CARON
M. CARON
E. CARPENTIER
J. CHAMPIER
P. CHEVALLIER
L. CIGNACO
E. CODEWELLE
G. COTREAU
L. CRESSENT
F. DACHEUX
F. DACHEVILLE
L. DECOBERT
E. DELATTRE
P. DELWAIL
D. DELWAULLE
A. DETŒUF
C. DEZ
R. DHAUSSY
G. DUHAMEL (Abbé)
G. DUHAMEL
A. DULOT
H. DUMUR
J. DUPONT
A. EDOUARD
E. ERARD
L. FERRAND
A. FROIDEVAL
H. GAMBIER
L. GAUTHIER
J. GLINY
P. GODART
E. GOSSET
M. GRISON
J. GRONIER
L. GRONIER
M. GRONIER
P. HALIPRÉ
C. HÉRELLE
A. HUREL
A. LAGACHE
M. LAGACHE
F. LAHUTTE
L. LAHUTTE
R. LANDAIS
V. LECOMTE
R. LEMAIRE
E. LESAGE
A. LÈVÉQUE
H. MERCIER
C. MÉRIAUX
A. MIJUIN
J. MINON
A. NOYELLE
V. 0GÉ
C. PAILLARD
G. PAILLARD
J. PECQUART
A. POIGNANT
L. POYER
V. RATEL
C. RAY
L. REGNAULT
G. ROCCHI
A. SAINT-POL
J. SAINT-POL
O. SANNEZ
C. SCHILLING
E. SOYEZ
B. TAHON
G. THUILLIER
L. TONNOIR
E. TRUMEAU
E. DE VALICOURT
F. VAN-DER-MEULEN
A. VASSEUR
O. VASSILIÈRE
J. WALLET

Une des deux plaques

L’inauguration de la plaque, rapportée par le journal La Croix du Pas-de-Calais dans son édition du 19 novembre 1922 :

La paroisse de Notre-Dame inaugure les plaques commémoratives de ses enfants morts au champ d’honneur
Hesdin peut ajouter une splendide page à son histoire religieuse et militaire déjà si belle et ancienne. L’on attendait à l’occasion de la bénédiction des plaques de marbre qui porteront à la postérité les noms de ses soldats tombés au champ d’honneur victimes de la grande guerre, une démonstration émouvante et grandiose. Toutes les prévisions les plus optimistes ont été dépassées. Le matin, les communions furent nombreuses pour nos chers soldats et M. le doyen a pu constater qu’il avait été compris. Dès onze heures, la foule s’amassait compacte aux abords de l’église. Et lorsque les portes furent ouvertes, en un instant, l’immense vaisseau de Notre-Dame fut rempli. Toutes les sociétés de la cité étaient au grand complet : AJC Fraternelle et sa société de gymnastique, arbalétriers, Véloce-Club, Souvenir Français, vétérans, anciens combattants, sapeurs-pompiers, dames de la Croix-Rouge, M. le commandant Amsler, du bureau de recrutement de Béthune, la capitaine Lagaisse, commandant la place, tous les officiers de la garnison, M. Ledoux, conseiller général et en un mot toutes les notabilités de la ville, avait pris part au cortège officiel qui précédait le conseil municipal. Le Réveil Musical fit entendre durant la sainte messe plusieurs morceaux funèbres s’harmonisant parfaitement avec les accords de l’orgue. Les sons voilés de ses cuivres s’adaptaient aux sentiments de tristesse qui étreignaient tous les cœurs. A l’évangile, M ; le chanoine Régent, aumônier du 1er corps d’armée, officier de la Légion d’honneur, monte en chaire. L’immortalité de l’âme, le culte des morts, sont les idées mères du sujet qu’il développe avec des envolées superbes. C’est émouvant parce que c’est vécu et l’orateur obtient le suprême triomphe, des larmes dans tous les yeux. Les chants complètent l’effet produit. L’hymne aux morts de Leroux et une invocation dite avec talent par un excellent baryton soulèvent des sanglots. La messe continue, servie par deux soldats en uniforme qui font l’office d’enfants de chœur. Le Libera clos la grandiose cérémonie funèbre dans cette vaste église, dont le décor sombre et lugubre monte jusqu’au voûtes du chœur, artistiquement orné de drapeaux et fleurs. Et le grand Christ, dans la chapelle où se trouve l’ancien autel, si cher aux Hesdinois avec les plaques de marbre portant les noms de nos héros qui sauvèrent la France en lui sacrifiant leur vie et leur sang voit une procession d’adorateurs s’acheminer vers lui, la prière aux lèvres, l’espérance au cœur. Car à tous il sait dire, Au ciel vous les retrouverez.



Sources :
- Photographie et transcription de la liste des noms par Thadée Szalamacha





Si il vous plaît d'utiliser les informations de ce site pour un usage quelconque, merci de faire mention de vos sources